Maison de Georges Clemenceau à Saint-Vincent-sur-Jard

Maison de Georges Clemenceau à Saint-Vincent-sur-Jard

Découvrez la villégiature où Georges Clemenceau se ressourça les dix dernières années de sa vie.

Label maisons des illustres

Connaître la maison de Georges Clemenceau

Un jardin « impressionniste ». Sur la dune, Clemenceau compose un jardin tout en touches colorées avec l'aide de son grand ami le peintre Claude Monet (1840-1926). Leur correspondance a permis de restituer les plantations en 2006.  
 
La retraite du « Tigre ». Georges Clemenceau (1841-1929) s'illustre d'abord comme journaliste en publiant le fameux « J'accuse » de Zola dans son quotidien L'Aurore. Chef du parti radical, sénateur puis président du Conseil de 1906 à 1909, il est rappelé au pouvoir en 1917. Le « Père La Victoire » loue cette maison dans sa région natale à partir de 1919, puis se retire de la vie politique.
 
Un lieu de méditation et d'écriture. C'est ici, face à l'océan, que cet académicien - il est élu à l'Académie française par acclamation en 1918 -, revient sur les événements de sa remarquable destinée et écrit plusieurs livres.

À noter avant votre visite

Afin d’assurer la sécurité des visiteurs, le monument applique les mesures préventives décidées par le gouvernement pour les administrations publiques. Le monument est ouvert dans les conditions habituelles.

En savoir plus
30 septembre 2015 - 20H45

@lecmn 

En 1919, #GeorgesClemenceau  s'installa dans sa "bicoque" située en #Vendée  à Saint-Vincent-sur-Jard. Il aimait y passer l'été avant de se retirer, fin septembre,...

Approfondir

LES ÉDITIONS DU PATRIMOINE

Découvrir aussi